Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique
Retour

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

Les quais de Meuse métamorphosés par un pavement en terre cuite

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

Projet:

Aménagement des quais du centre historique de Givet (Ardennes, France)


Maître d'ouvrage:

Ville de Givet


Architecte paysagiste:

Mickaël Surhomme (Paysages d'ici et d'ailleurs)


Pavés en terre cuite:

Acajou

Photos: © Mickael Surhomme  

 

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

Pas moins de 4800 m2 de pavés en terre cuite et 8000 m2 de trottoirs et voiries en enrobés ont été nécessaires pour transformer des espaces conçus au départ pour la voiture en un environnement agréable pour toutes les catégories d’usagers. C’est dire si le chantier était important et le périmètre étendu.

On y retrouve notamment deux espaces urbains indissociables : la place Sourdille, située en entrée de ville au pied du Fort Charlemont à proximité immédiate de bâtiments de grande qualité architecturale (ici, le Manège avec son nouveau parvis) et les quais de Meuse, lieux de vie et de promenade privilégiés pour de nombreux habitants de Givet et touristes.

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

L'objectif des travaux était de repenser les quais afin de les rendre plus attractifs et d'en faire une vitrine de Givet. Il fallait en outre créer une zone de stationnement qualitative à la hauteur esthétique de son environnement immédiat. L’un des problèmes était le passage de la route départementale au pied des bâtiments. Les terrasses des cafés et restaurants se trouvaient ainsi de l’autre côté de la route, générant des problèmes de sécurité. De plus, la vue sur la Meuse était masquée par les véhicules en stationnement.
 

L’idée forte a été de décaler la chaussée vers la Meuse afin de créer un véritable espace public piéton en pied de façade. Les matériaux de revêtement utilisés sont partout le pavé en terre cuite et la pierre bleue, ce qui donne une belle unité d’ensemble.
 

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

Place Sourdille, des alignements de tilleuls ont été replantés et accueillent sous leur frondaison une promenade piétonne.

La zone de stationnement comporte une centaine d'emplacements dont 6 emplacements PMR. Le parvis d’accès au Manège en brique et pierre bleue est prolongé laissant toute latitude à l’organisation de manifestations diverses.

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

La place de la Tour Victoire est en quelque sorte le point névralgique de l’aménagement. La chaussée y a été réduite afin de canaliser les véhicules. Elle est également traitée en plateau traversant (route et trottoir au même niveau) permettant de créer un véritable espace piéton.

Des potelets anti-stationnement délimitent la partie piétonne de la place. Ce qui jadis semblait gris et triste est devenu aujourd’hui lumineux, presque provençal, grâce à la chaleur de la terre cuite. Les concepteurs ont opté pour une Decima de couleur acajou, brique non-sablée et vieillie.

Givet… j’y reviens pour la beauté de son centre historique

Même les ruelles, pourtant extrêmement étroites, ont eu droit à un nouveau revêtement de sol : pavés en terre cuite Decima avec caniveau central. Elles sont le lien piéton entre les quais et le centre-ville.

Les quais ayant retrouvé leur attractivité, les touristes (belges, pour la plupart) et les Givetois se font largement plus nombreux sur toutes les terrasses nouvellement aménagées. L'aménagement a donc une retombée directe et immédiate non négligeable sur l'économie locale. Quant au chantier, malgré son ampleur, il a été achevé en 10 mois, juste à temps pour la saison commerciale. Notons enfin que les matériaux employés, tant les pavés en terre cuite que la pierre bleue, proviennent de régions proches, en Belgique.